Aller au contenu principal

Bison : synergies et opportunités pour la biodiversité et les infrastructures dans les réseaux de transport européens

bison logo carte Le projet européen Bison vise à identifier les moyens de concilier préservation de la nature et développement des infrastructures de transport en Europe. Financé par l’UE dans le cadre du programme Horizon 2020, il associe 44 partenaires dans 16 pays. TerrOïko en est l’un des principaux contributeurs en France.

Le développement continu des infrastructures de transport en Europe (routières, ferroviaires, fluviales, portuaires, aéroportuaires ou énergétiques) se heurte à des problématiques environnementales de plus en plus critiques : fragmentation des écosystèmes, déclin des espèces locales, progression des espèces invasives, événements climatiques extrêmes (inondations, sécheresses...).

Le projet européen Bison a pour objectif d'établir la feuille de route européenne en matière de recherche, de développement et d'innovation pour améliorer la prise en compte de la biodiversité tout au long du cycle de vie des infrastructures de transport, tout en rendant ces infrastructures plus fiables et efficaces. Il s’agit du premier projet de ce type ("Coordination and Support Action"), consacré aux questions de transport et de biodiversité, à bénéficier du soutien financier de l’Union européenne, à hauteur de 3 millions d’euros.

Le projet vise en particulier à :

  • identifier les besoins en recherche et en innovation pour mieux intégrer la biodiversité dans le développement des infrastructures ;
  • détecter les méthodes et les outils qui peuvent être utilisés par les différents modes de transport pour réduire les pressions sur la biodiversité ;
  • aider les Etats de l’UE à respecter leurs engagements internationaux en faveur du développement durable ;
  • développer la collaboration entre Etats européens pour qu’ils soient moteurs auprès d’autres pays dans la gestion coordonnée des enjeux de biodiversité et de développement d’infrastructures.

 

Contributions

 

En tant que chef de file des travaux menés par l’UPGE (Union professionnelle du génie écologique), TerrOïko est impliqué dans la plupart des actions du projet et fait partie, à ce titre, des principaux acteurs assurant le lien entre les différentes tâches et les différents groupes de travail internationaux.

Cette forte implication se traduit notamment par :

  • la contribution à l’ensemble des lots ("workpackages") du projet et un rôle d’articulation entre les différents workpackage, grâce à notre expertise à la frontière entre recherche et opérationnel, reconnue à travers l’Europe ;
  • des contributions majeures au futur guide européen d’intégration de la biodiversité dans la gestion des infrastructures de transport au cours de leur cycle de vie : nous coordonnons notamment les chapitres dédiés à l’application de la séquence éviter-réduire-compenser (ERC) et à la planification territoriale ;
  • des contributions majeures dans les travaux d’identification des besoins émergents de recherche, développement et innovation : nous coordonnons notamment les réflexions relatives à l’utilisation des solutions fondées sur la nature et à l'émergence de nouvelles filières économiques (voir ci-dessous le livrable D3.4) ;
  • le pilotage de la tâche portant sur les apports des solutions numériques et leur convergence pour la gestion des infrastructures et de la biodiversité (voir ci-dessous le livrable D3.5) ;
  • le pilotage de l’étude de géoprospective du projet ;
  • des contributions majeures aux documents stratégiques issus du projet (Strategic Research Agenda et Strategic Research and Deployment Agenda) définissant les plans d’actions en matière de recherche fondamentale, innovation et de financement visant à améliorer la prise en compte de la biodiversité dans les infrastructures de transport.
contributions bison

 

Rapports et livrables

 

  • Livrable D3.4 : tendances émergentes et défis futurs en matière de synergies entre biodiversité et infrastructures

    Ce rapport a pour objectif d’identifier les dynamiques en cours et à venir, d’examiner leurs répercussions à la fois sur la biodiversité et sur les infrastructures, et de proposer des solutions permettant simultanément de protéger les espèces et d’améliorer la durabilité des systèmes de transport. Les questions abordées concernent notamment les besoins de déplacements des populations humaines, les impacts du changement climatique, l’émergence des solutions fondées sur la nature, les mesures de gestion des espèces (notamment envahissantes), la prise en compte des effets cumulatifs de multiples facteurs de pression sur la biodiversité (infrastructures, changement climatique, etc.), l’acceptation sociale à l’égard des changements à mener, ou encore le financement d’infrastructures plus durables.

     Télécharger le livrable D3.4

 

  • Livrable D3.5 : utilisation des logiciels de BIM et des technologies émergentes pour la standardisation et la gestion des données

    Ce rapport dresse d'abord un état des lieux des outils d’acquisition de données (capteurs embarqués, internet des objets, science participative), d’analyse automatisée (intelligence artificielle) et de modélisation. Il vise ensuite à définir comment rendre interopérables les différentes solutions numériques dédiées à la biodiversité et aux infrastructures, grâce au développement d’un continuum opérationnel entre les SIG (systèmes d’information géographique), le BIM (modélisation des bâtiments et des infrastructures) et les jumeaux numériques.

     Télécharger le livrable D3.5

 

 

Suivre le projet : Site officiel | LinkedIn | Twitter | ResearchGate

drapeau européen Ce projet a reçu un financement de l'Union Européenne dans le cadre du programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 - Convention de subvention n°101006661.
bg encart conaquat

Carte d'identité

  • Appel à projet de recherche : Programme européen Horizon 2020
  • Financement : Union européenne (convention de subvention n°101006661)
  • Partenaires : 44 partenaires dans 16 pays
  • Contacts TerrOïko : Sylvain Moulherat, Catherine de Roincé
  • Durée du projet : 30 mois (2021-2023)
  • Coût total du projet : 3 M€

Ressources

  •   22/09/2022 : présentation des principales conclusions du livrable D3.5, lors de l’"IENE 2022 International Conference" à Cluj-Napoca (Roumanie)
  •   07/07/2022 : remise du livrable D3.4 sur les tendances émergentes et défis futurs en matière de synergies entre biodiversité et infrastructures.
  •   31/05/2022 : remise du livrable D3.5 sur l'utilisation des logiciels de BIM et des technologies émergentes pour la standardisation et la gestion des données.